DEJEPS

DEJEPS « Développement de Projets, Territoires et Réseaux »

Coordinateur, coordinatrice, responsable secteur enfance ou jeunesse : élaborer et évaluer des projets, accueillir les parents, concevoir des projets avec l’école, travailler en partenariat, animer une équipe, organiser et gérer son temps…

Type de poste : Coordinateur, coordinatrice de secteur, de projet, animateur-responsable, animatrice-responsable de structures enfance ou jeunesse.

Compétences : l’animateur ou l’animatrice responsable de projet enfance et/ou jeunesse est garant de la cohérence et de la qualité des pratiques éducatives et pédagogiques en lien avec les projets éducatifs de territoire.

  • Concevoir des projets d’animation éducatifs et pédagogiques complexes et de qualité
  • Permettre la prise de décision politique et éducative des élus associatifs et des élus des collectivités territoriales
  • Animer et coordonner les bénévoles et salariés du secteur socio-éducatif
  • Travailler en partenariat avec le réseau d’acteurs local.

Cadre de la formation : 749 heures en centre de formation, jusqu’à 1500 heures en alternance.

– Arrêté du 20 novembre 2006 modifié portant organisation du Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « animation socio-éducative ou culturelle »

– Arrêté du 20 novembre 2006 modifié portant organisation du Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « animation socio-éducative ou culturelle »

– Arrêté du 27 avril 2007 portant création de la mention « développement de projets, territoires et réseaux » du DEJEPS, spécialité animation socio-éducative ou culturelle.

– Arrêté du 26 juin 2012 fixant les passerelles entre le brevet de technicien supérieur agricole option « gestion et protection de la nature » délivré par le ministère en charge de l’agriculture et le diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « animation socio-éducative ou culturelle », mention « développement de projets, territoires et réseaux », délivré par le ministère en charge des sports

Équivalences – dispenses – passerelles
Arrêté du 8 décembre 2008 portant équivalence entre des diplômes professionnels d’intervention sociale et des diplômes d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité « animation socio-éducative ou culturelle ».

Toutes les informations réglementaires sur sports.gouv.fr

Vous souhaitez suivre la formation en apprentissage ?
Pré-inscrivez-vous dès à présent sur le site du CFASANA.

PRÉ-INSCRIPTION APPRENTISSAGE

Sessions à venir

– de novembre 2022 à juin 2024 à Bordeaux

EXIGENCES PRÉALABLES A L’ENTRÉE EN FORMATION

Les exigences préalables à l’entrée en formation ont pour but de vérifier les capacités du candidat à suivre le cursus de formation et de lui permettre d’accéder à la mention « Développement de projets, territoires et réseaux » du diplôme d’état de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « animation socio-éducative ou culturelle ».

Les exigences préalables requises pour accéder à la formation, prévues à l’article 10 du décret n°2006-1418 du 20 novembre 2006 susvisé, sont les suivantes :

Le candidat ou la candidate doit :

  • être titulaire de l’une des attestations de formation relative au secourisme suivante :
    • « prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) ou « attestation de formation aux premiers secours » (AFPS) ;
    • « premiers secours en équipe de niveau 1 » (PSE 1) en cours de validité ;
    • « premiers secours en équipe de niveau 2 » (PSE 2) en cours de validité ;
    • « attestation de formation aux gestes et soins d’urgence » (AFGSU) de niveau 1 ou de niveau 2 en cours de validité ;
    • « certificat de sauveteur secouriste du travail » (SST) en cours de validité.

ET

  • soit être titulaire d’un diplôme de niveau IV du champ de l’animation, enregistré au répertoire national des certifications professionnelles ;
  • soit être titulaire d’un diplôme de niveau III enregistré au répertoire national des certifications professionnelles ;
  • soit attester d’un niveau de formation correspondant à un niveau IV et se prévaloir d’une expérience d’animation de six mois minimum ;
  • soit justifier de vingt-quatre mois d’activités professionnelles ou bénévoles correspondant à mille six cents heures minimum (fournir les justificatifs des expériences).